Roméo et Juliette

Roméo et Juliette

 

 

 

Genre : Dramatique, Fantastique

Support : série TV
Année de production : 2007
Nombres d'épisodes : 24
Producteur : Gonzo
Site Officiel : http://www.romejuli.jp/
Directeur : Fumitoshi Oisaki
Scénario : Reiko Yoshida
Direction artistique : Masami Saito
Character design : Daiki Harada
Directeur de la photographie : Naoki Kitamura
Seiyuu : Fumie Mizusawa aka Juliette, Takahiro Mizushima aka Romeo
Musiques : Hitoshi Sakimoto
- Opening Theme :
You Raise Me Up
par Lena Park
- Ending Theme :
Cyclone par 12012 (épisodes 1-15)
Good Bye, Yesterday par Mizrock (épisodes 16-24)

 

 

Résumé :

La ville de Néo Vérone est dirigiée du main de fer par le Grand Duc de Montaigu. Il a tué son ennemi politique, le Duc de Capulet, ainsi que toute sa famille il y a de cela 14 ans. Seule en a réchappée la fille Capulet, Juliette. Cette jeune femme échappe au forces de police des Montaigu en se travestissant en homme, Odin, et se réfugie chez le plus fils du clan Farnese, William Shakespeare. La jeune Juliette, encore ignorante de sa véritable identité, essaye de se battre pour lutter contre les inégalités et la pauvreté grandissantes dans la cité sous le masque de Akai Kaze (La tornade rouge en français). Pendant ce temps, au château, Romeo, le fils unique de Grand Duc de Montaigu, manque de trouver sa marque dans l'ombre de son père qui le regarde de haut. Il est fiancée à Hermione de Borromeo, fille d'un richissime banquier, mais il ne l'aime pas.

 

 

Critique:

 

Cela fait un petit moment que je ne l'ai pas vu,  donc je vous mets la critique d'un autre.

 

Les musiques ne m'ont pas souvent convaincu mais je sais mon point de vue minoritaire. L'opening est une version japonaise de You Raise Me Up qui a emportée nombre de suffrages. Le premier ending est , dans la veine de ce qui semble être devenu une habitude chez Gonzo, très rock. Un choix qui est pour le moins assez particulier, j'ai toujours passé ce générique. Le deuxième ending est par comparaison en même temps plus classique et plus convaincant. Le reste de l'OST est assez bonne, quoiqu'un brin trop conventionnel, tout particulièrement lors des scènes dramatiques. Malheureusement, comme le fait parfois Gonzo, la musique est mal utilisée en de rares occasions.

Parlons maintenant d'un point rarement abordé en japanime et qui pourtant se doit d'être ici mis en valeur : la réalisation. Ainsi les plans choisis sont particulièrement bons. . Mais c'est surtout l'épisode 7 qui fera l'objet de toutes les louanges. Il n'est pas rare qu'un épisode en particulier marque une série mais ici, c'est encore autre chose. Quand on parlera à l'avenir de Romeo X Juliet, je retiendrai surtout la scène de fin de cette série. Mieux encore, je dirai que cette seule scène suffit pour voir toute la série. La réalisation y est vraiment parfaite, et ce n'est pas un adjectif surfait pour l'occasion. La musique avec la version originale de You Raise Me Up chantée par Lena Park, les mouvements de caméra, les axes de vues... je ne suis pas assez calé pour déblatérer tous les adjectifs mais soyez certains qu'on tient là la meilleure scène qui m'ait été donné de voir en anime (ça n'engage que moi...).

Viens enfin la question du scénario et, en la matière, la première question qui se pose est "quid de l'adaptation ?". Je ne connais pas la pièce shakespearienne sur le bout des ongles mais c'était inutile. Je ne suis pas non plus maître es suspense alors je vais dévoiler le mot de la fin de suite : non, cette série n'est pas fidèle au support original. Le dénominateur irréductible est bien conservé : une histoire d'amour impossible entre deux jeunes gens qui appartiennent chacun à des familles ennemies qui se détestent. Les noms ont aussi été gardés. Gonzo, pour l'anecdote, a aussi retranscris certaines répliques célèbres ("Si les lys ne s'appelaient pas ainsi ils sentiraient toujours aussi bon."). De même, certaines scènes sont restées comme celle du balcon. Mais, en dehors de ça, Romeo X Juliet n'a pratiquement rien à voir avec la tragédie anglaise sensée servir de concept original. Ils se sont permis des modifications aussi bien dans la forme (on voit des pégases...) que dans le fond.
Ce choix ne m'a pas dérangé outre mesure parce que, à mon avis, les adaptations se doivent de prendre des libertés par rapport à l'original. D'une part parce que les supports sont justement différents ; et d'autre part parce que le nouvel auteur (ici le réalisateur et les scénaristes) se doivent de porter leur marque.

Pourtant, les choses n'étaient pas si bien parties que ça. La nouvelle situation semblait au premier abord assez manichéenne avec le méchant tyran de Néo Vérone Montaigue et la gentille héroïne au coeur pur Capulet. Fort heureusement, quand bien même cette impression restera, la nouvelle donne politique et sociale introduite pour Gonzo a permis de développer d'autres thèmes pour le moins intéressants : les trahisons dans les mouvements clandestin, les mécanismes d'une révolution... J'ai été surpris par le tour pris par les évènements, et c'est heureux.
e même, si on dit souvent (avec raison) que les personnags portent l'histoire, Gonzo s'est un peu planté. Les personnages secondaires ne sont ainsi pas suffisament traités à mon goût. Le tour est rattrapé pour beaucoup grâce au trio de tête. Roméo était à première vue extrêment classique dans le rôle du noble isolé du monde. Mais il sera évolué à travers de nombreuses épreuves. Son parcours est vraiment complet. Juliette suivra une trajectoire quelque peu parallèle. Mais, pour autant qu'elle traverse des épreuves plus douloureuses (et a priori plus formatrices), elle évolue moins que son amoureux à mon sens. Le dernier que je classe dans ce tryptique est le Duc de Montaigu. C'est le méchant, et il le restera jusqu'à la fin. Echappant de ce politiquement correct un peu écoeurant et malheureusement très courant, il ne va pas basculer du côté des gentils. Et, comme bien souvent avec les vilains, il est intéressant, aussi bien dans sa génèse que dans ses choix, jusque dans sa folie.

Le tour fantastique que l'anime prend sur la fin ne s'imposaient peut-être pas. Mais il a eu au moins l'avantage de bousculer quelque peu les règles, somme toute assez strictes, de la tragédie. Dès le départ, on sait que ça va se finir dans les larmes et pourquoi... et bien ici non. Je vais éviter d'en dire plus pour ne pas gâcher la surprise. D'ailleurs, la fin de l'anime offre une conclusion superbe pour une série qui avait tout aussi bien commencée.
Que retenir au final de Romeo X Juliet ? Non, ce n'est peut-être pas la meilleure production Gonzo, mais elle est incroyablement réussie au demeurant et vivre au côté de monstres comme Gankutsuou ou autre Last Exile ne facilite pas les choses. Non, ce n'est pas la meilleure production de l'année mais il reste l'une des meilleures surprises de ce cru 2007. Adaptation très réussie donc, très libre mais plus intéressante par la même occasion. Pas de reproches, tout au plus aura-t-il manqué un je-ne-sais-quoi. Gonzo s'est trouvé est autre grand réalisateur que Mahiro Maeda. Fumitoshi Oisaki
est un nom à retenir. Alors même que le studio traversait une crise financière, chapeau. Une série que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre et que je vous conseille vivement bien sûr.

 

 

Playliste:

 

Roméo X Juliette

 

 

 

 

 

 

Commentaires (5)

1. Jilulpoutlist (site web) 30/09/2012

faxless payday loans - <a href=http://quickfaxlesspaydayloanonline.com/#4223 >same day payday loans</a> , http://quickfaxlesspaydayloanonline.com/#7464 payday loan online

2. DuhBluettewed (site web) 08/09/2012

buy finasteride - <a href=http://propeciacheapgeneric.com/#26188 >generic propecia</a> , http://propeciacheapgeneric.com/#17696 propecia 1 mg

3. Urbattanymn (site web) 06/09/2012

payday loans - <a href=http://paydayloansnow24h.com/#asoul-of-manga.e-monsite.com>payday loans</a> , http://paydayloansnow24h.com/#ssoul-of-manga.e-monsite.com payday loans

4. pitleenrips (site web) 05/09/2012

buy generic propecia - <a href=http://buypropeciaonlineone.com/#asoul-of-manga.e-monsite.com>buy propecia online</a> , http://buypropeciaonlineone.com/#ssoul-of-manga.e-monsite.com generic propecia

5. awaisiowl (site web) 27/08/2012

Hi, I'm 15. I have 5" (i think you understand). Should i buy viagra - <a href=http://ncejsd.buyonlineregular.com/?p=asoul-of-manga.e-monsite.com >buy viagra</a> , http://xfhdiy.buyonlineregular.com/?p=ssoul-of-manga.e-monsite.com buy viagra to make it longer?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×