Karin

 

 

 

 

 

 

 

Liste des épisodes:

 

 

épisode 01 épisode 02épisode 03épisode 04 épisode 05épisode 06 épisode 07

épisode 08épisode 09 épisode 10 épisode 11épisode 12 ☼  épisode 13

épisode 14 épisode 15épisode 16épisode 17épisode 18

épisode 19 épisode 20 épisode 21 épisode 22

épisode 23épisode 24 [FIN]☼

 

 

 

 

 

Synopsis:


Karin Maaka est non seulement une lycéenne, mais aussi un vampire un peu particulier, elle est une faiseuse de sang.... Et oui, dans sa famille, c'est le vilain petit canard, alors que ses parents et son frère suce le sang de leur proie, elle, fait une transfusion de son sang, enfin, quand elle le peut, car la plupart du temps, ça finit en saignements de nez abondants.

Dans cette anime, les vampires sont attirés par certains types de sang. Pour le père, se sera celui des personnes oergueilleuses, pour la mère des menteurs, le frère les stressés, plus tard la petite soeur les jaloux, et pour Karin, les malheureux.... Et arrive dans sa classe un nouvel élève du nom de Usui Kenta, qui est apparmment extrémement malheureux car Karin à son nez qui ne cesse de couler. Usui Kenta va finir par apprendre le secret, et contre toute attente, protéger Karin afin que personne ne découvre ce qu'elle est vraiment.

 

 

 

 

 

 

Critique:

 

    "Karin est une série où il ne faut pas s’arrêter au premier épisode car celui-ci ne reflète pas la qualité de l’œuvre. En effet, celle-ci possède une grande originalité au niveau de son background qui m’a personnellement gêné au tout début de la série. La façon dont l’héroïne perd son sang m’a laissé perplexe quant au niveau de l’animé. Ajouté à cela, le nombre assez important de scènes ecchi (qui s’accumulent dés le départ) m’a fait penser l’ombre d’un instant que Karin serait une série très basique avec un scénario des plus linéaire. Fort heureusement, nous remarquons assez vite que l’animé s’écarte des sentiers battus, dans le bon sens du terme, grâce aux nombreuses qualités qui le caractérise.

Au niveau graphisme, nous avons droit à des dessins très kawai rendant les personnages agréables à regarder et nous permettant de nous immerger rapidement dans un univers délirant.
Au niveau de l’histoire, celle-ci est constituée d’une multitude de rebondissements grâce au grand nombre de protagonistes qui interviennent. Il est important de souligner que les personnages de Karin sont vraiment le point fort de la série. Il nous est offert une palette de caractères absolument époustouflante tant au niveau de la famille (père surprotecteur, mère tyrannique, frère gigolo et une sœur tout simplement adorable) qu’au niveau des amis de Karin (Usui Kenta ayant une mère dépressive ou encore Winner-kun chasseur de vampire assez délirant). Tous les protagonistes sont vraiment détaillés au millimètre près. L’auteur va jusqu’à nous donner des flashbacks de la plupart d’entre eux pour découvrir leur passé où plus simplement en les suivant sans que Karin ne soit dans les parages. J’insiste bien sur le fait que même si l’animé porte le nom de l’héroïne, l’histoire ne se concentre pas uniquement sur elle gagnant ainsi en intensité et en émotion. Avec un groupe si particulier nul besoin de préciser que cet animé possède une quantité de gags très importante avec parfois un petit côté déjanté les rendant hilarants. Le côté déjanté est apporté en majeur partie par Winner-kun qui possède vraiment un caractère très spécifique indispensable à mes yeux à l’animé. Même si Karin reste avant tout une comédie amoureuse, elle n’en est pas pour autant démunie de scènes touchantes.
Une dernière chose très appréciable sur l’histoire concerne la façon dont l’auteur arrive à utiliser le mythe des vampires et à le transformer totalement pour son œuvre allant jusqu'à rendre ces derniers amicaux et presque bénéfiques pour notre société. Quand on sait à quel point le sujet des vampires, en tant que démons tueurs d’humains a été maint et maint fois utilisé dans l’univers romanesque et cinématographique, je trouve que cela donne à l’auteur encore plus de mérite pour avoir réussi de part son imagination à créer sa propre vision de ces suceurs de sang.
Un petit clin d’œil également concernant l’opening que je trouve absolument génial tant au niveau de la musique
Scarlet de Brace qu’au niveau des images (l’illusion optique est vraiment très bien trouvée).

En clair, Karin est un animé à voir pour son originalité et l’humour qui y est omniprésent. Les personnages sont délicieusement travaillés et créent des évènements si cocasses qu’il serait vraiment dommage de s’en priver."

 

 

Note: 7/10

 

 

 

 

 

Commentaires (2)

1. La gérente su site 24/06/2010

Ah!!!!! Mais pourquoi il y a un chat.... Merci pour me l'avoir dit

2. Arkados 24/06/2010

Tiens ? Le chat il est aussi issu de la série ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×